mx-sx le forum

motocross supercross
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Championnat de France Supercross 2006 (sx tour résumé)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin


Nombre de messages : 777
Age : 36
Localisation : franche comté
Date d'inscription : 27/11/2006

MessageSujet: Championnat de France Supercross 2006 (sx tour résumé)   Mer 20 Déc - 13:06

1ere EPREUVE
Longué (1/9) – MC La Pampa

L’ouverture de la saison de Supercross à Longué (49) samedi soir, a clairement mis en évidence une accession au pouvoir de la nouvelle génération en 125 face à laquelle Stephan Demartis désormais sur Honda va devoir jouer de toutes ses armes pour résister.
En Open le nouveau venu et triple champion 125, Benjamin Coisy sur Honda n’a pas connu la moindre opposition. La première surprise dans la paddock nous est venue d’Alexandre Rouis qui a mis un terme à son aventure chez Kawasaki CLS et de revenir depuis une quinzaine chez Yamaha MD pour y retrouver son mentor de
toujours Didier Vuillemin. La seconde moins heureuse fut de croiser le jeune espoir de KTM, Valentin Teillet avec un poignet plâtré. Après deux années d’absence Vincent Turpin sur Yamaha retrouvait le circuit français du Supercross avec un large sourire.
Moteur ! C’est par chronos interposés que l’affrontement a débuté et d’où, Marvin Musquin (Kawasaki-Bud Racing) a annoncé la couleur en réalisant le meilleur temps en 35.71 secondes devant Demartis en 125. La pôle absolue revenant à Coisy en 35.06 secondes en Open.
Les demi-finales se déroulaient très normalement sans éclat particulier et étaient respectivement remportées par Kounsith Vongsana (KTM) et Stephan Demartis en 125 et Benjamin Coisy et Alexandre Rouis en Open. C’est Vongsana qui réalisait le meilleur temps en course absolu en 36.89 précédant Coisy en 37.24.
Les choses sérieuses démarraient avec la finale 125 emmenée dès le baisser de la grille par Maxime Lesage (Honda) que l’on n’avait pas vu en pareille position depuis longtemps. Il était suivi par Timothy Roux (Yamaha MD) et Demartis juste dans ses roues. Moins bien partis et à distance on retrouvait Musquin, Vongsana et Loic Rombaut (Kawasaki). Au cinquième passage Lesage craquait sous la pression de Demartis qui filait en tête, Musquin s’emparait au même moment de la 3e place.
Vongsana détaché du trio de tête entreprenait une remontée courageuse. Musquin très rapide dépassait Lesage et fixait alors en point de mire Demartis. Le challenge était audacieux tant Demartis est certainement le plus expérimenté du pack tricolore de la discipline, face à un Musquin encore frêle. Derrière eux, le travail de Vongsana payait et il accédait à la troisième place. Musquin se faisait de plus en plus menaçant sur Demartis et l’ambiance montait soudainement d’un cran dans les tribunes. Musquin vint fondre sur Demartis et le dépassa avec une aisance insolente pour filer vers sa première victoire en championnat.
La finale Open voyait Pierrick Paget (Yamaha) réaliser le holeshot devant Benjamin Coisy qui s’emparait immédiatement du commandement suivi de Adrien Lopes (Honda). Cyrille Coulon (Suzuki) moins bien parti passait à l’offensive pour ne pas laisser filer la tête de course. Malheureusement il partait à la faute dans le virage précédant la longue section des whoops. Alexandre Rouis en profitait et se retrouvait alors 3e derrière Paget. Coisy imperturbable imprimait un rythme que personne ne semblait pouvoir suivre.
Paget finissait par craquer sous les attaques de Rouis. Coulon, courageux était reparti mais trop attardé pour reprendre le bon train il sauvait les points d’une dixième place mais insuffisante pour accéder à la Super-finale.
Dernier acte de la soirée, la Super-finale regroupait les sept meilleurs de chaque catégorie. Coisy prenait immédiatement les opérations en main suivi de Lesage et Demartis. Musquin et Vongsana n’étaient pas à pareille fête et quelque peu distancés. Coisy commençait à creuser l’écart. Lesage l’imitait et entendait bien s’imposer devant Demartis. Marvin Musquin au pilotage fin et précis, entamait sa remontée, mais la tâche semblait difficile tant le tiercé de tête avait pris le large. Etonnant de vitesse et de constance, Musquin revenait progressivement. L’attention du public se portait sur lui en espérant un coup semblable à celui réalisé en finale.
Deux tours plus tard la jonction était faite sur Demartis qui avait vu la menace et de recoller Lesage. Nos trois hommes se retrouvaient alors l’un derrière l’autre. Musquin revenait d’un coup d’un seul dans les roues de Demartis et se portait à sa hauteur dans les whoops, le public se levait ! Erreur de jeunesse ou précipitation, Musquin débordait Demartis d’une longueur mais commettait une petite erreur d’appréciation dans cette section délicate, il heurtait du thorax violemment le guidon et il s’écroulait. Lesage et Demartis venaient de sentir le souffle du boulet. Ils en étaient quitte pour cette fois et filaient tous les deux vers le podium où il rejoignaient le vainqueur Benjamin Coisy.
A la régulière, Stéphan Demartis s’empare de la tête du classement provisoire mais avec 3 jeunes loups à ses trousses : Lesage, Musquin et Vongsana avec lesquels il va devoir composer tout au long d’une saison qui s’annonce palpitante.
En Open, Benjamin Coisy domine les débats comme il l’a pu le faire ces trois dernières années en 125. Alexandre Rouis tenant du titre est second au provisoire devant Vincent Turpin.

Finale 125
1 Marvin Musquin Kawasaki - Bud Racing
2 Stéphan Demarttis – Honda
3 Kounsith Vongsana – KTM
4 Maxime Lesage – Honda
5 Timothy Roux - Yamaha MD
6 Loic Rombaut – Kawasaki
7 Mike Valade – KTM
8 Jean Baptiste Maronne – Honda
9 Jérome Gabette – Kawasaki
10 Josse Sallefranque - KTM 125

Finale Open
1 Benjamin Coisy – Honda
2 Alexandre Rouis - Yamaha MD
3 Pierrick Paget – Yamaha
4 Vincent Turpin – Yamaha
5 Cedric Mannevy – Honda
6 Tony Begué – Honda
7 Anthony Fouillet – Yamaha
8 Bastien Huc – Suzuki
9 Adrien Lopes – Honda
10 Cyrille Coulon – Suzuki

Super-Finale
1 Benjamin Coisy – Honda
2 Maxime Lesage – Honda
3 Stéphan Demartis – Honda
4 Kounsith Vongsana – KTM
5 Alexandre Rouis - Yamaha MD
6 Tony Begué – Honda
7 Anthony Fouillet – Yamaha
8 Vincent Turpin – Yamaha
9 Cedric Mannevy – Honda
10 Timothy Roux - Yamaha MD


Provisoire 125
1 Stéphan Demartis - Honda 36 pts
2 Maxime Lesage - Honda 33
3 Marvin Musquin Kawasaki - Bud Racing 29
4 Kounsith Vongsana - KTM 29
5 Timothy Roux - Yamaha MD 17
6 Mike Valade - KTM 14
7 Loic Rombaut - Kawasaki 13
8 Jean Baptiste Marronne 8
9 Jérome Gabette - Kawasaki 7
10 Josse Sallefranque - KTM 125 6

Provisoire Open
1 Benjamin Coisy - Honda 50 pts
2 Alexandre Rouis - Yamaha MD 31
3 Vincent Turpin - Yamaha 21
4 Tony Begué - Honda 20
5 Cedric Mannevy - Honda 18
6 Anthony Fouillet - Yamaha 18
7 Pierrick Paget - Yamaha 16
8 Bastien Huc - Suzuki 8
9 Adrien Lopes - Honda 7
10 Cyrille Coulon - Suzuki 6
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mxsx.niceboard.com
Admin
Admin


Nombre de messages : 777
Age : 36
Localisation : franche comté
Date d'inscription : 27/11/2006

MessageSujet: Re: Championnat de France Supercross 2006 (sx tour résumé)   Mer 20 Déc - 13:11

2ème EPREUVE
Lavaur (2/9) – MCC Lavaur

Imbattable et dominateur en Open, Benjamin Coisy (Honda) n’a pas laissé le moindre espoir à ses adversaires en s’imposant en Finale et en Super Finale. En 125, courses remarquablement animées par Stephan Demartis (Honda) toujours leader aux points, Marvin Musquin (Kawasaki-Equipe de France Motocross Espoir FFM) et Kounsith Vongsana (KTM-Equipe de France Motocross Espoir FFM).
Lavaur, qui accueillait la deuxième étape estivale du SX Tour Championnat de France 2006, est une tradition, un passage presque inévitable sur un circuit qui a fait les grandes heures du motocross international des années 70 & 80 avant de se tourner vers le Supercross depuis 15 ans. La particularité de la piste de la Roquette est de se situer en quasi centre ville, de cette commune du Tarn de 10 000 habitants à l’accent ensoleillé.
La piste justement, a reçu un lifting général parfaitement réussi, rapide et plus riche techniquement où les enchaînements d’obstacles sont toujours impressionnants.
Dès 20h30 la première demi-finale 125 était lancée et donnait immédiatement le ton de la soirée entre Stephan Demartis (Honda), Marvin Musquin (Kawasaki-Equipe de France Motocross Espoir FFM) et Kounsith Vongsana (KTM-Equipe de France Motocross Espoir FFM) qui chacun leur tour tentaient quelques attaques en règle. Sans en rajouter en se préservant pour les débats suivants, les trois pilotes terminaient dans cet ordre.
L’autre demi voyait la victoire de Thimoty Roux (Yamaha - MD) devant un Maxime Lesage (Honda) revenu de la dernière place après un départ manqué et Loïc Rombaut (Kawasaki).
En Open, Benjamin Coisy (Honda) s’imposait devant Alexandre Rouis (Yamaha - MD) et Christophe Martin (KTM) de retour au Supercross. Dans l’autre demi-finale, Cyrille Coulon (Suzuki - SCM) l’emportait devant Cédric Mannevy (Honda) et Nicolas Delepierre (Yamaha) revenant d’une longue convalescence alors que Vincent Turpin (Yamaha) devait en passer par le repêchage.
Nous rentrions dans le vif du sujet au coup d’envoi de la finale 125, d’où Stephan Demartis réalisait le meilleur départ suivi par le jeune Cédric Soubeyras (Yamaha - MD). Kounsith Vongsana était 4e mais Marvin Musquin était moins bien loti en 9e position, pire pour Maxime Lesage, bon dernier.
Demartis comprit vite la situation et fit le forcing pour s’échapper seul en tête pendant que ses adversaires tentaient de revenir aux avants postes. Soubeyras sur sa 125 2T, s’accrochait admirablement à sa seconde place alors que derrière lui, on assistait à un regroupement de cinq pilotes roues dans roues. Vongsana, Arsène Torrès (Honda), Robert Romero (Yamaha), Rombaut talonnés par Musquin, revenant comme une flèche. Le spectacle entre les cinq hommes était superbe. Ils évoluaient quasiment côte à côte, exploitant toutes les trajectoires possibles de la piste. Musquin, dans un style impressionnant et maîtrisé ne tarda pas à les dépasser tour à tour pour se retrouver sur les talons de Soubeyras et lui prendre dans la foulée la seconde place. Dans son ombre et tout près de lui, Vongsana très à l’aise lui emboîtait le pas.
C’est encore derrière qu'il fallait s’attarder sur la remontée de Lesage, déchaîné qui vint se hisser jusqu’à la quatrième place. Pendant toute cette manche, Demartis n’avait pas faibli un instant gérant admirablement sa course pour s’imposer devant Musquin et Vongsana.
En Open, c’est Vincent Berthomé (KTM) qui vira en tête au premier virage. Benjamin Coisy ne lui accorda pas le plaisir de boucler le premier tour devant et le déborda aussitôt. L’autre pilote KTM, et Christophe Martin occupait la troisième place suivi de Nicolas Delepierre (Yamaha), précédant Alexandre Rouis. Cyrille Coulon très mal parti, se retrouvait 11ème.
Alors que Coisy filait seule en tête, Martin débordait Berthomé, lui-même rejoint par Mannevy. La lutte était assez intense entre ces deux pilotes et à laquelle Rouis vint se mêler. Coulon un peu plus loin ne semblait pas trouver le bon rythme. Soudainement les événements s’accéléraient. Guidon contre guidon, Berthomé et Mannevy s’accrochaient à la réception d’un saut en montée avant d’aborder un virage en épingle. Tous les deux se retrouvaient au sol. Rouis, placé en embuscade n’en demandait pas tant et s’empara alors de la 3e place.
Les poursuivants, Delepierre, Lopes et Coulon profitaient également de la situation. Au même instant Coulon reprenait espoir et accomplit une fin de course remarquable. Survolté il doubla Delepierre et Lopes puis revint sur Rouis. La troisième place était en jeu entre le pilote Yamaha - MD et le pilote Suzuki - SCM. Coulon tentait l’impossible, la bagarre était intense durant les cinq derniers tours de la course. Attaqué de toute part, Rouis Champion en titre, défendait chèrement sa 3e place jusqu’au drapeau à damier.
Absorbé par cette belle passe d’armes, on n’avait presque oublié le vainqueur Benjamin Coisy et l’inattendu second Christophe Martin.
Le temps de recharger les accus, et l’on retrouvait la très attendue Super Finale regroupant les 7 meilleurs de chacune des deux catégories.
C’est Vongsana qui fut le plus rapide au départ devant Martin et Coisy. Suivaient ensuite, Lopes, Demartis Musquin, Rouis et Lesage. Coulon absent aux avants postes, passait avant dernier. Coisy s’empara rapidement du commandement devant les deux pilotes KTM, Martin et Vongsana puis Lopes alors 4e. Trois tours parcourus et Musquin était parti à l’assaut. Sa première victime fut son rival direct au championnat, Demartis. Dans sa course folle le pilote Kawasaki - Bud Racing prit l’avantage sur Lopes puis Vongsana. Demartis s’accrochait et déborda Lopes puis, à son tour, vint à bout de Vongsana. Un peu détachés Rouis et Lesage tentaient de tenir le rythme, ils accédaient aux sixième et septième places. Nous étions au 7e passage lorsque Martin décidément bien installé en seconde position connaissait un problème technique aussi rare qu’imprévu, son pneu arrière déjantait ! Cela facilita la tache de Musquin et Demartis qui mettaient alors un pied sur le podium.
Coisy contrôlait en tête en tenant à distance le retour de ses adversaires. Le drapeau à damier s’abaissait sur Coisy puis Musquin, Demartis, Vongsana, Rouis et Lesage.
Cette deuxième épreuve du SX Tour Championnat de France 2006, nous a confirmé la supériorité de l’officiel Honda, Benjamin Coisy en Open et la confirmation d’une lutte serrée et intense entre Musquin et Demartis arbitrée par Vongsana qui s’est montré beaucoup plus menaçant que lors de l’épreuve inaugurale en juin dernier.

Finale 125
1 Stéphan Demartis – Honda
2 Marvin Musquin Kawasaki - Bud Racing
3 Kounsith Vongsana – KTM
4 Maxime Lesage – Honda
5 Cédric Soubeyras - Yamaha MD
6 Loic Rombaut – Kawasaki
7 Mathias Bellino – Yamaha
8 Thimoty Roux - Yamaha – MD
9 Antoine Delsart – Yamaha
10 Anthony Nalesso – Yamaha

Finale Open
1 Benjamin Coisy – Honda
2 Christophe Martin – KTM
3 Alexandre Rouis - Yamaha MD
4 Cyrille Coulon - Suzuki – SCM
5 Nicolas Delepierre – Yamaha
6 Adrien Lopes – Honda
7 Anthony Fouillet – Yamaha
8 Laurent Saulmier – Kawasaki
9 Julien Mercadier – Honda
10 Tony Begué – Honda

Super-Finale
1 Benjamin Coisy – Honda
2 Marvin Musquin Kawasaki - Bud Racing
3 Stéphan Demartis – Honda
4 Kounsith Vongsana – KTM
5 Alexandre Rouis - Yamaha MD
6 Maxime Lesage – Honda
7 Adrien Lopes – Honda
8 Cyrille Coulon – Suzuki
9 Loic Rombaut – Kawasaki
10 Cédric Soubeyras - Yamaha MD


Provisoire 125
1 Stéphan Demarttis - Honda 83 pts
2 Marvin Musquin Kawasaki - Bud Racing 74
3 Kounsith Vongsana - KTM 67
4 Maxime Lesage - Honda 63
5 Loic Rombaut - Kawasaki 40
6 Timothy Roux – Yamaha MD 35
7 Mike Valade - KTM 24
8 Cédric Soubeyras – Yamaha 20
9 Jean Baptiste Marronne - Honda 16
10 Mathias Bellino - Yamaha 14

Provisoire Open
1 Benjamin Coisy - Honda 100 pts
2 Alexandre Rouis - Yamaha MD 58
3 Anthony Fouillet - Yamaha 31
4 Cyrille Coulon - Suzuki 27
5 Adrien Lopes - Honda 26
6 Tony Begué - Honda 26
7 Christophe Martin - KTM 22
8 Vincent Turpin - Yamaha 21
9 Cedric Mannevy - Honda 21
10 Pierrick Paget - Yamaha 16
11 Nicolas Delepierre - Yamaha 14
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mxsx.niceboard.com
Admin
Admin


Nombre de messages : 777
Age : 36
Localisation : franche comté
Date d'inscription : 27/11/2006

MessageSujet: Re: Championnat de France Supercross 2006 (sx tour résumé)   Mer 20 Déc - 13:16

3ème EPREUVE
La Tremblade (3/9) – MC Presqu’île d’Arvert

Devant une arène archi-comble de La Tremblade, Eric Sorby (Kawasaki-Bud Racing) réussit le score parfait pour sa rentrée sur le SX Tour Championnat de France 2006 en remportant la Finale et la Super Finale, alors que Kounsith Vongsana (KTM-Equipe de France Motocross Espoir FFM) s’impose superbement en 125 devant Marvin Musquin (Kawasaki-Equipe de France Motocross Espoir FFM).
La mer, du sable fin, un grand ciel bleu, riment avec les vacances. C’est le décor qu’offre chaque année l’étape estivale du SX Tour de La Tremblade. Le circuit se trouve en effet sur la presqu’île d’Arvert à quelques minutes de
la très prisée côte sauvage près de Royan.
Premières surprises dans le paddock, avec l’arrivée de Eric Sorby et Mickaël Musquin (Yamaha/Cepsa) en catégorie Open. Le premier mène sa carrière aux Etats-Unis et le second en Espagne. Ils attendaient impatiemment un calendrier favorable pour rejoindre le SX TOUR 2006.
Absents de marque, et pas des moindre, Stephan Demartis et Benjamin Coisy les deux pilotes Honda et leaders respectifs du SX TOUR en catégorie 125 et Open sont écartés des circuits sur blessure. Il ont laissé ainsi le champ libre à leurs adversaires qui ne se sont pas privés.
Le rythme était donné dès les essais chronométrés où au cumul des temps des deux catégories, Eric Sorby réalisait la pôle devant Alexandre Rouis (Yamaha-MD), Christophe Martin (KTM) et Kounsith Vongsana (Kawasaki-Equipe de France Motocross Espoir FFM), tous les quatre étant les seuls à passer sous la barre des 44 secondes.
Une fois les derniers rayons du soleil disparus derrière la ligne d’horizon et les près de 8 000 spectateurs installés, les courses pouvaient démarrer. Les demi-finales, remportées par Kounsith Vongsana et Maxime Lesage (Honda) en 125 puis Eric Sorby et Cyrille Coulon (Suzuki-SCM) ne furent qu’une formalité.
Clin d’oeil au jeune Thomas Ramette (Suzuki) encore Cadet et issus de la catégorie 85, qui s’illustrait remarquablement en décrochant l’ultime place qualificative pour la Finale lors du repêchage.
La Finale 125 était lancée et c’est Loic Rombaut (Kawasaki-Equipe de France Motocross Espoir FFM) qui surgissait en tête devant Kounsith Vongsana et Hugo Dagot (Yamaha) suivis de Marvin Musquin et à quelques longueurs plus loin Maxime Lesage. Dès le 2e passage, Vongsana menait la charge et débordait Rombaut. Musquin passait 3e poursuivi à distance par Lesage en 4e position. Au quatrième tour, Musquin doublait Rombaut et s’emparait de la seconde place. Celui-ci résistait mais devait céder sous les assauts de Lesage. Devant, Vongsana contrôlait le retour de Musquin. C’est un peu plus loin qu’une lutte opposait Cédric Soubeyras et Thimoty Roux pour la 5e place tous les deux sous les couleurs Yamaha-MD. Soubeyras tenait bon mais à trois tours de la fin il cédait sous les attaques de son coéquipier. Aux avants postes les positions ne changeaient plus et Vongsana l’emportait devant Musquin et Lesage.
En catégorie Open, le meilleur départ fut à l’actif de Eric Sorby qui s’échappa aussitôt. Christophe Martin se glissait en seconde position suivi de Mickaël Musquin, Vincent Turpin (Yamaha) et Alexandre Rouis. Cyrille Coulon, mal parti, pointait plus loin à la 7e place. Au 3e tour, Rouis accédait à la 4e place en débordant Turpin.
Au passage suivant, Musquin très en verve, attaquait Martin et s’emparait de la seconde place. Quelques tours plus tard, il commit une erreur dans les whoops qui le ramena 3e. Il était alors menacé par le Champion en titre, Rouis qui parvint à le déborder à 3 minutes de la fin.
Revenu de très loin, Coulon attaquait à outrance. Il réalisait une fin de course impressionnante qui paya lorsqu’il recolla Cédric Mannevy (Honda), puis revint sur Musquin et finit par prendre le dessus sur Rouis dans les derniers instants de la course et de monter sur un podium inespéré.
On en oubliait presque le cavalier seul de Eric Sorby, superbe vainqueur et la remarquable seconde place de Christophe Martin devant Cyrille Coulon.
Restait alors l’ultime débat de la soirée avec la Super Finale qui opposait les sept meilleurs de chacune des deux catégories.
Eric Sorby fut une nouvelle fois le plus rapide au départ, suivi par l’étonnant Christophe Martin puis Mickaël Musquin et Cyrille Coulon. Le premier pilote 125, Maxime Lesage, pointait seulement en 8e position poursuivi par Kounsith Vongsana et Marvin Musquin. Sorby faisait le forcing pour s’envoler en tête, et que Martin tentait d’imiter. Le rythme était très soutenu mais les écarts variaient très peu. L’action se situait surtout un peu plus loin avec le trio Lesage, Vongsana et Marvin Musquin qui tentait de recoller le peloton de tête. Lesage ouvrit la brèche en prenant le meilleur sur Mannevy. Cyrille Coulon faisait la jonction sur Mickaël Musquin et les deux hommes se livraient alors pendant plusieurs tours à une superbe passe d’armes en se doublant et se redoublant successivement pour la 3e place.
Derrière eux, Marvin Musquin parvint à dépasser Lesage puis Mannevy, et accédait à la 5e place. Il tenta l’impossible pour déborder Rouis mais rien n’y fit. Sorby imperturbable l’emportait avec beaucoup d’aisance devant Martin véritable deuxième homme de cette soirée et un Mickaël Musquin retrouvé après une longue absence sur les terres françaises.
Le rideau tombe sur les 3 épreuves de la saison Outdoor et sacre officieusement Champions d’été, Marvin Musquin en 125 et Benjamin Coisy en Open malgré son absence à La Tremblade.
Mais le SX Tour Championnat de France 2006, reprendra de plus belle en octobre en salle à Nice Acropolis suivi de cinq autres rendez-vous à Paris-Bercy, Barcelone, Lyon, Genève et Grenoble.
Rentreront en scène les pilotes du Championnat du Monde de Motocross qui en auront terminer de leur calendrier. Pierre-Alexandre Renet, Nicolas Aubin, Sébastien et Christophe Pourcel sont attendus. Les courses promettent d’être animées compte tenu du niveau et des acquis qu’ont affiché les Benjamin Coisy, Eric Sorby, Christophe Martin, Mickaël Musquin en Open et la jeune garde composée de Kounsith Vongsana, Marvin Musquin et Maxime Lesage en 125.

Finale 125
1 Kounsith Vongsana KTM
2 Marvin Musquin Kawasaki-Bud Racing
3 Maxime Lesage Honda
4 Loïc Rombaut Kawasaki
5 Thimoty Roux Yamaha-MD
6 Cédric Soubeyras Yamaha-MD
7 Mathias Bellino Yamaha
8 Josse Sallefranque KTM
9 Hugo Dagot Yamaha
10 Jean Baptiste Marrone Honda

Finale Open
1 Eric Sorby Kawasaki-Bud Racing
2 Christophe Martin KTM
3 Cyrille Coulon Suzuki-SCM
4 Alexandre Rouis Yamaha-MD
5 Mickaêl Musquin Yamaha Cepsa
6 Cédric Mannevy Honda
7 Julien Mercadier Honda
8 Vincent Berthomé KTM
9 Tony Begué Honda
10 Bastien Huc Suzuki

Super-Finale
1 Eric Sorby Kawasaki-Bud Racing
2 Christophe Martin KTM
3 Mickaël Musquin Yamaha-Cepsa
4 Alexandre Rouis Yamaha-MD
5 Marvin Musquin Kawasaki-Bud Racing
6 Cédric Mannevy Honda
7 Maxime Lesage Honda
8 Kounsith Vongsana KTM
9 Julien Mercadier Honda
10 Loic Rombaut Kawasaki


Provisoire 125
1 Marvin Musquin Kawasaki-Bud Racing 25 pts
2 Kounsith Vongsana KTM 20
3 Maxime Lesage Honda 16
4 Stéphan Demartis Honda 13
5 Loïc Rombaut Kawasaki 11
6 Timothy Roux Yamaha-MD 10
7 Cédric Soubeyras Yamaha 9
8 Mathias Bellino Yamaha 8
9 Jean-Baptiste Marronne Honda 7
10 Mike Valade KTM 6
11 Josse Sallefranque KTM 5
12 Hugo Dagot Yamaha 4
13 Jérôme Gabette Kawasaki 3
14 Antoine Delsart Yamaha 2
15 Anthony Nalesso Yamaha 1

Provisoire Open
1 Benjamin Coisy Honda 25 pts
2 Alexandre Rouis Yamaha-MD 20
3 Christophe Martin KTM 16
4 Eric Sorby Kawasaki-Bud Racing 13
5 Cyrille Coulon Suzuki 11
6 Cédric Mannevy Honda 10
7 Tony Begué Honda 9
8 Anthony Fouillet Yamaha 8
9 Mickaël Musquin Yamaha-Cepsa 7
10 Adrien Lopes Honda 6
11 Julien Mercadier Honda 5
12 Vincent Turpin Yamaha 4
13 Nicolas Delepierre Yamaha 3
14 Bastien Huc Suzuki 2
15 Pierrick Paget Yamaha 1
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mxsx.niceboard.com
Admin
Admin


Nombre de messages : 777
Age : 36
Localisation : franche comté
Date d'inscription : 27/11/2006

MessageSujet: Re: Championnat de France Supercross 2006 (sx tour résumé)   Mer 20 Déc - 13:23

4ème EPREUVE
Nice (4/9) – MC Boade

Les courses de l’ouverture de la saison Indoor du SX Tour Championnat de France 2006 à Nice ce week-end furent remarquables, confirmant ainsi la maturité retrouvée de la discipline. Benjamin Coisy sur Honda l’emporte samedi mais se blesse dimanche. C’est Julien Vanni sur KTM, le nouvel homme en Open. Marvin Musquin sur Kawasaki a récolté les lauriers en 125 qu’il partage avec Nicolas Aubin sur Yamaha remarquable dimanche.
L’Acropolis de Nice affichait salle comble au coup d’envoi samedi soir. Le Supercross possède cette force de marier parfaitement le sport et le spectacle pour le plus grand plaisir tant des spécialistes que des néophytes.
L’épreuve niçoise était le théâtre annoncé du rendez-vous entre les jeunes loups du Supercross : Musquin, Vongsana, et Lesage affûtés pour la discipline depuis plusieurs courses et leurs aînés : Renet, Aubin, Tarroux retenus jusque là en Mondial de Motocross.

Samedi 21 octobre

L’affrontement des deux générations a débuté sans attendre dès les séances d’essais chronométrés de la première des deux journées. Seuls quatre pilotes passaient sous la barre symbolique des 34 secondes au tour. Pierre Alexandre Renet (Honda NGS) étonnait par son aisance en réalisant le meilleur chrono
de sa série en 33.11 précédant Marvin Musquin (Kawasaki - Bud Racing) 33.68. Dans l’autre série, Kounsith Vongsana se distinguait avec le temps de 33.62 devant Nicolas Aubin (Yamaha) 33.77 secondes. Le ton était donné ! Le maître de la piste demeurait incontestablement Benjamin Coisy en catégorie Open qui réalisait la pôle absolue en 32.28 !
Tous les favoris dans chaque catégorie passaient sans encombre le cap des demi-finales respectivement remportées par Musquin et Vongsana en 125 puis Coisy et Rouis en Open.
L’heure des finales sonnait. En 125, Kounsith Vongsana réalisait le meilleur départ poursuivi par Marvin Musquin et Maxime Lesage puis dans l’ordre Cédric Soubeyras (Yamaha MD), Thimothy Roux (Yamaha MD), Pierre Alexandre Renet et Gautier Paulin (Honda Martin). Aubin moins bien logé pointait 11e. Vongsana imprimait un rythme très soutenu et commençait à se détacher. Lesage en 2e position s’accrochait. Juste derrière Musquin ne trouvait pas immédiatement ses marques et se voyait menacé par Soubeyras. Au 7e tour, Vongsana prenait ses distances en tête. Lesage était alors attaqué par Musquin qui changeait de cadence. Renet trouvait la faille et passait cinquième.
Au tour suivant Musquin débordait Lesage et s’emparait de la 2e place. Derrière ce tiercé une lutte s’était engagée entre Soubeyras, Roux, Renet et Paulin. Les pilotes se passaient et se repassaient, l’échange qui durait plusieurs tours était superbe; on en oubliait presque le cavalier seul de Vongsana toujours imperturbable aux commandes de la course. Musquin et Lesage trop distancés ne pouvaient qu’assurer leur place de dauphin. C’est Soubeyras au final qui eu le dernier mot pour la 4e place précédant dans l’ordre Roux, Renet et Aubin. Dernier tour, Vongsana filait vers une victoire toute acquise... ou presque ! Il chutait dans la série des whoops, tout s’écroulait d’un coup. Musquin n’en demandait pas tant et s’octroyait la première place devant Lesage et Soubeyras. Vongsana effondré terminait 10e et perdait en même temps sa qualification en Super Finale où seuls 7 pilotes par catégories étaient retenus.
En Open, Benjamin Coisy prenait le commandement après deux virages, emmenant dans ses roues Alexandre Rouis (Yamaha MD), Julien Vanni (KTM HDI), Christophe Martin (KTM), Davide Degli Esposti (Suzuki MD) et Vincent Turpin (Yamaha).
Coisy prenait le large aussitôt. Vanni rétrogradait 5e. Mal parti l’Espagnol Manuel Rivas (Kawasaki) revenait 6e après avoir dépassé Turpin lui même bientôt rejoint par Cyrille Coulon (Suzuki SCM). Au 6e passage Rivas pointait désormais 4e avant de fondre sur Martin. Au 10e tour Coisy caracolait seul en tête devant Rouis, Rivas était remonté jusqu’à la 3e place.
Derrière ces trois hommes, un regroupement s’effectuait entre 5 pilotes : Martin, Degli Esposti, Turpin, Vanni et Coulon. Incroyable, guidons contre guidons, ces cinq gladiateurs se livraient une lutte impressionnante.
Les positions ne cessaient de s’inverser au fil des tours. L’échange était viril mais sportif. Le drapeau à damier s’abaissait alors sur Coisy suivi de Rouis et Rivas. Quid alors du quinté infernal ? C’est finalement Vanni qui décrochait la 4e place devant Turpin, Degli Esposti et Coulon.
Arrivait ensuite la Super Finale réunissant les sept premiers pilotes des finales des deux catégories 125 et Open.
C’est Marvin Musquin qui sortit le premier du pack suivi par Benjamin Coisy, Julien Vanni, Alexandre Rouis, Nicolas Aubin et Vincent Turpin. Dans la précipitation du premier tour, Lesage a chuté et ne parvint pas à redémarrer. Musquin en tête, résistait deux tours à la pression de Coisy qui le débordait imité comme une ombre par Vanni. Rouis et Aubin étaient au coude à coude, mais Rouis partait à la faute et chutait. Coisy aux commandes de la course passait alors la surmultipliée et s’envolait. Vanni tentait de tenir le rythme, mais voici que Musquin lui reprenait progressivement du terrain. Au 7e tour la jonction était faite entre les deux hommes et Musquin parvenait à prendre la deuxième place. Il creusa un écart de quelques longueurs puis contrôla. Les positions demeuraient alors inchangées, seul Rivas parti attardé aura réalisé une remarquable remontée jusqu’à la quatrième place. Coisy l’emportait devant
Musquin, Vanni, puis Rivas et Aubin.
Une bonne nuit de repos et tous retrouvaient l’arène niçoise dimanche après midi pour le même programme.

Dimanche 22 octobre

Benjamin Coisy out !
Alors que Marvin Musquin et Pierre Alexandre Renet remportaient leurs demi finales. C’était ensuite au tour de la catégorie Open. Benjamin Coisy largement en tête de la 1e demi banalisait son cavalier seul au rang de simple formalité. Plus qu’un seul tour, il franchit le grand saut central, vire juste après, à basse vitesse, sa moto glisse de l’avant, il perd l’équilibre, tend son bras droit pour amortir sa chute et c’est le choc. La douleur est violente, il est évacué par le service médical, luxation de l’épaule. Martin et Rouis l’emportait respectivement.
Les courses reprenaient leur cours avec la Finale 125. Dès le départ Kounsith Vongsana s’imposa en tête et prit aussitôt le large. Il était suivi de Jérémy Tarroux puis Marvin Musquin, Maxime Lesage, Nicolas Aubin, Pierre Alexandre Renet, Thimoty Roux et Cédric Soubeyras.
Au 3e tour, Tarroux était débordé de toutes parts et perdait 4 places d’un coup, il pointait 6e. Musquin alors second était rejoint par Aubin qui passait Lesage. Tarroux jetait l’éponge. Au 6e tour, on trouvait dans l’ordre : Vongsana, Musquin, Aubin, Lesage et Roux. Renet abandonnait. Au tour suivant, Nicolas Aubin attaquait Marvin Musquin et parvenait à le dépasser pour occuper désormais la seconde place au 8e passage. Devant Kounsith Vongsana voyait son avance fondre à grande vitesse. Aubin était survolté. En deux tours, la jonction était faite.
C’est alors que Lesage passait à l’offensive sur Musquin pour la 3e place. Il restait 3 tours à disputer. Les deux hommes de tête se tenaient coude à coude. Plus qu’un tour et Aubin tentait un intérieur de la dernière chance, Vongsana se méfiait. L’action était propre mais Vongsana laissait passer Aubin et recoupait la trajectoire pour se replacer devant Aubin à la sortie de virage.
Le pilote Yamaha était coupé dans son élan, Vongsana reprenait quelques mètres et filait vers cette revanche qu’il attendait depuis sa déconvenue la veille. Aubin second était rejoint par Musquin sur le podium.
La Finale Open s’élançait en l’absence de Coisy et permettait alors toutes les convoitises pour la succession. C’est Julien Vanni qui pris d’assaut l’ensemble du pack pour se placer aux commandes; le suivaient dans l’ordre : Alexandre Rouis, Christophe Martin, Cyrille Coulon et Vincent Turpin. Vanni s’échappait seul en tête. Coulon attaquait aussitôt et débordait Martin puis Rouis, lorsqu’il chutait dans un enchaînement de sauts. C’est alors que Turpin revenait à la charge accompagné de Degli Esposti. Au 8e tour ils se plaçaient 3e et 4e au grand dam de Rouis qui rétrogradait 5e. Les positions se stabilisaient ainsi et voyaient alors la victoire de Julien Vanni qui fair play avait une pensée pour Benjamin Coisy sur le podium.
La Super Finale, ultime course du week-end se mettait en place derrière la grille de départ. Vanni une nouvelle fois partait en tête devant Vongsana, Martin et Aubin. Aubin passait dès le tour suivant en seconde position. Marvin Musquin moins bien logé était alors 7e. Au 3e tour, Vanni tentait de se détacher mais Aubin veillait, suivi de Vongsana, Lopes, Martin, Soubeyras et Lesage. Dans le tour suivant Vongsana se réceptionnait lourdement et encaissait un choc au poignet sans même chuter. Il devait abandonner. Cinq tours déjà et un quatuor se formait avec Vanni suivi de Aubin puis un peu plus loin Martin et Lesage.
L’écart entre Vanni et Aubin jouait à l’élastique lorsqu’au 10e tour Aubin faisait la jonction et ne lâchait plus rien. Vanni faisait le forcing mais Aubin maîtrisait. L’action de Aubin dans le tour suivant était imparable.
Il choisit une trajectoire intérieure dans le plus long enchaînement de sauts du circuit et se plaçait idéalement à l’intérieur du virage à 90° qui suivait avec une longueur d’avance sur Vanni. L’affaire était jouée, Vanni lâchait prise. Pendant ce temps Lesage s’était emparé de la 3e place devant Marvin Musquin.
Musquin fait la bonne opération au classement du championnat en confortant son leadership devant Lesage et Aubin. Vongsana perd du terrain pour la course au titre mais les renversements sont bien connus avec encore 5 épreuves à disputer.
En Open, Coisy malgré ses déboires se maintient au commandement devant Vanni et Rouis en demi-teinte ce week-end.

Samedi Finale 125
1 Marvin Musquin Kawasaki - Bud Racing
2 Maxime Lesage – Honda
3 Cédric Soubeyras - Yamaha MD
4 Gautier Paulin - Honda Martin
5 Timothy Roux - Yamaha MD
6 Pierre Alexandre Renet - Honda NGS
7 Nicolas Aubin - Yamaha Ricci
8 Jean Baptiste Maronne – Honda
9 Jérémy Tarroux – Yamaha
10 Kounsith Vongsana – KTM
11 Valentin Teillet – KTM
12 Christophe Charlier - Yamaha – MD
13 Loic Rombaud – Kawasaki
14 Jérome Gabette – Kawasaki
15 Mathias Bellino - Yamaha MD

Samedi Finale Open
1 Benjamin Coisy – Honda
2 Alexandre Rouis - Yamaha MD
3 Manuel Rivas – Kawasaki
4 Julien Vanni - KTM HDI
5 Vincent Turpin – Yamaha
6 Davide Degli Esposti - Suzuki MD
7 Cyrille Coulon - Suzuki SCM
8 Nicolas Delepierre - Yamaha
9 Julien Mercadier – Honda
10 Christophe Martin KTM
11 Marco Maddi – Honda
12 Mickael Ferry – Yamaha
13 Frédéric Vialle – Yamaha
14 Adrien Lopes – Honda
15 Julien Berthomé – KTM

Finale Super-Finale
1 Benjamin Coisy – Honda
2 Marvin Musquin Kawasaki - Bud Racing
3 Julien Vanni - KTM HDI
4 Manuel Rivas – Kawasaki
5 Nicolas Aubin - Yamaha Ricci
6 Vincent Turpin – Yamaha
7 Cyrille Coulon - Suzuki SCM
8 Davide Degli Esposti - Suzuki MD
9 Timothy Roux - Yamaha MD
10 Gautier Paulin - Honda Martin
11 Pierre Alexandre Renet - Honda NGS
12 Cédric Soubeyras - Yamaha MD
13 Alexandre Rouis - Yamaha MD
14 Maxime Lesage – Honda


Dimanche Finale 125
1 Kounsith Vongsana – KTM
2 Nicolas Aubin – Yamaha
3 Marvin Musquin Kawasaki - Bud Racing
4 Maxime Lesage – Honda
5 Timothy Roux - Yamaha MD
6 Gautier Paulin - Honda Martin
7 Cédric Soubeyras – Yamaha MD
8 Matthias Bellino - Yamaha MD
9 Jean Baptiste Maronne – Honda
10 Valentin Teillet – KTM
11 Jeremy Richaud – Yamaha
12 Christophe Charlier - Yamaha – MD
13 Loic Rombaud – Kawasaki
14 Pierre Alexandre Renet - Honda NGS
15 Mathias Bellino - Yamaha MD

Dimanche Finale Open
1 Julien Vanni - KTM HDI
2 Christophe Martin KTM
3 Vincent Turpin – Yamaha
4 Davide Degli Esposti - Suzuki MD
5 Alexandre Rouis - Yamaha MD
6 Nicolas Delepierre – Yamaha
7 Adrien Lopes – Honda
8 Julien Mercadier – Honda
9 Manuel Rivas – Kawasaki
10 Vincent Berthomé – KTM
11 Marco Maddi – Honda
12 Frédéric Vialle – Yamaha
13 Bastien Huc – Suzuki
14 Mickael Ferry – Yamaha
15 Cyrille Coulon - Suzuki SCM

Dimanche Super-Finale
1 Nicolas Aubin – Yamaha
2 Julien Vanni - KTM HDI
3 Maxime Lesage – Honda
4 Marvin Musquin Kawasaki - Bud Racing
5 Adrien Lopes – Honda
6 Vincent Turpin - Yamaha
7 Davide Degli Esposti - Suzuki MD
8 Christophe Martin KTM
9 Alexandre Rouis - Yamaha MD
10 Timothy Roux - Yamaha MD
11 Nicolas Delepierre – Yamaha
12 Cédric Soubeyras - Yamaha MD
13 Gautier Paulin - Honda Martin
14 Kounsith Vongsana - KTM


Championnat provisoire 125
1 Marvin Musquin 99 pts
2 Maxime Lesage 67
3 Nicolas Aubin 65
4 Kounsith Vongsana 53
5 Timothy Roux 45
6 Cédric Soubeyras 42
7 Gautier Paulin 32
8 Jean Baptiste Marronne 22
9 Loic Rombaud 17
10 Pierre Alexandre Renet 17
11 Mathias Bellino 17
12 Stephan Demartis 13
13 Valentin Teillet 11
14 Jérémy Tarroux 8
15 Christophe Charlier 8

Championnat provisoire Open
1 Benjamin Coisy 75 pts
2 Julien Vanni 74
3 Alexandre Rouis 61
4 Vincent Turpin 51
5 Christophe Martin 50
6 Davide Degli Esposti 40
7 Manuel Rivas 36
8 Cyrille Coulon 30
9 Adrien Lopes 28
10 Nicolas Delepierre 26
11 Julien Mercadier 20
12 Eric Sorby 13
13 Marco Maddi 10
14 Tony Begué 9
15 Anthony Fouillet 8
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mxsx.niceboard.com
Admin
Admin


Nombre de messages : 777
Age : 36
Localisation : franche comté
Date d'inscription : 27/11/2006

MessageSujet: Re: Championnat de France Supercross 2006 (sx tour résumé)   Mer 20 Déc - 13:29

5ème EPREUVE
Paris-Bercy (5/9)

Les pilotes du SX Tour Championnat de France ont largement honoré leur sélection pour le 23e Supercross de Paris Bercy. Maxime Lesage (Honda) l’emporte au terme des 3 soirées devant Pierre-Alexandre Renet (Honda) en Championnat de France mais celui-ci accomplit la prouesse de terminer second derrière Christophe Pourcel (Kawasaki) et devant David Vuillemin (Honda) au classement général de ce prestigieux rendez-vous pour le titre de King of Bercy.
L’école du SX Tour a démontré ce week-end dans le chaudron parisien tout son potentiel par les résultats remarquables accomplis par ses pilotes.
La sélection des 14 pilotes du SX Tour Championnat de France disputait en ouverture de chaque soirée leur manche de championnat tout en jouant en même temps leur qualification (les six premiers retenus) pour rejoindre l’élite internationale inscrite dans les courses couronnant le King of Bercy.
En Championnat de France, Maxime Lesage réalise la bonne opération en décrochant la victoire au classement général et revient ainsi à 18 points de Marvin Musquin (Kawasaki-Equipe de France Motocross Espoir FFM).
La course de la première soirée est emmenée par Nicolas Aubin (Yamaha) entraînant dans ses roues Pierre-Alexandre Renet, Marvin Musquin, Kounsith Vongsana (KTM-Equipe de France Motocross Espoir FFM) et Maxime Lesage. Renet de plus en plus menaçant dépassera Aubin au 4e tour, lui même alors inquiété par Musquin. Derrière eux la lutte est ouverte entre Cédric Soubeyras (Yamaha) et Gautier Paulin (Honda) pour la 6e et dernière place qualificative permettant de rejoindre la cour des grands. Renet l’emportera devant Aubin, Musquin, Vongsana, Lesage et Soubeyras.
Le deuxième soir, c’est Vongsana qui surgit de la meute au départ suivi de Lesage et Aubin. Au 3e tour, Lesage s’empare du commandement. Aubin tente de l’imiter mais Vongsana résiste. Après un accrochage avec Renet, Musquin jettera l’éponge marquant ainsi son premier abandon de la saison. Cette fois-ci, Paulin prendra sa revanche en précédant Soubeyras pour l’ultime place qualificative des courses Inter. Lesage décroche sa première victoire de la saison devant Vongsana, Aubin, Jérémy Tarroux (Yamaha), Loic Rombaut (Kawasaki) et Paulin.
Le dernier jour, Vongsana réussit à nouveau le meilleur départ devant Lesage et Renet. Aubin chute et perd ses chances de podium. Au tour suivant, Vongsana chute à son tour dans la section des whoops. Au 3e passage, Lesage est en tête devant Renet, Paulin, Musquin et Tarroux. Dans le tour suivant, Renet attaque Lesage mais celui-ci réagit aussitôt et déploiera toute son énergie pour contenir son adversaire jusqu’à l’arrivée. Lesage s’impose devant Renet, Musquin, Paulin, Soubeyras et Tarroux.
Les courses inter furent également très animées par les pilotes du SX Tour et notamment par Renet excellent durant les trois soirées, terminant respectivement 3e, 4e puis 3e à la lutte avec Christophe Pourcel, David Vuillemin, Justin Brayton et Jason Lawrence, il décroche ainsi une superbe seconde

1er manche
1.Pierre Alexandre Renet
2.Nicolas Aubin
3.Marvin Musquin
4.Kousinth Vongsana
5.Maxime Lesage
6.Cédric Soubeiras
7.Gautier Paulin
8.Loic Rombaut
9.Mathias Bellino
10.Jean Baptiste Marrone
11.Valentin Teillet
12.Christophe Charlier
13.Jérémy Tarroux

2ème manche
1.Maxime Lesage
2.Kounsith Vongsana
3.Nicolas Aubin
4.Jérémy Tarroux
5.Loïc Rombaut
6.Gautier Paulin
7.Cédric Soubeyras
8.Mathias Bellino
9.Christophe Charlier
10.Valentin Teillet
11.Pierre Alexandre Renet
12.Marvin Musquin

3ème manche
1.Maxime Lesage
2.Pierre Alexandre Renet
3.Marvin Musquin
4.Gautier Paulin
5.Cédric Soubeyras
6.Jérémy Tarroux
7.Kounsith Vongsana
8.Loïc Rombaut
9.Nicolas Aubin
10.Jean Baptiste Marrone
11.Mathias Bellino
12.Christophe Charlier
13.Valentin Teillet

Classement de l'èpreuve
1.Maxime Lesage
2.Pierre Alexandre Renet
3.Nicolas Aubin
4 Kounsith Vongsana
5 Marvin Musquin
6 Gautier Paulin
7 Cédric Soubeyras
8 Loïc Rombaut
9 Jérémy Tarroux
10 Mathias Bellino
11 Christophe Charlier
12 Valentin Teillet
13 Jean Baptiste Marrone


Provisoire championnat
1 Marvin Musquin - Kawasaki Bud Racing 110 pts
2 Maxime Lesage - Honda 92
3 Nicolas Aubin - Yamaha 81
4 Kounsith Vongsana - KTM 66
5 Cédric Soubeyras - Yamaha MD 51
6 Timothy Roux - Yamaha MD 45
7 Gautier Paulin - Honda 42
8 Pierre Alexandre Renet - Honda 37
9 Jean Baptiste Marrone - Honda 25
10 Loic Rombaut - Kawasaki 25
11 Mathias Bellino - Yamaha MD 23
12 Valentin Teillet – Honda 15
13 Jeremy Tarroux - Yamaha 15
14 Stephan Demartis - Honda 13
15 Christophe Charlier - Yamaha MD 13
16 Mike Valade - KTM 6
17 Jeremy Richaud - 5
18 Josse Sallefranque - 5
19 Jérôme Gabette - 5
20 Hugo Dagod - 5
21 Antoine Delsart - 2
22 Anthony Nalesso - 1
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mxsx.niceboard.com
Admin
Admin


Nombre de messages : 777
Age : 36
Localisation : franche comté
Date d'inscription : 27/11/2006

MessageSujet: Re: Championnat de France Supercross 2006 (sx tour résumé)   Mer 20 Déc - 13:35

6ème EPREUVE
Barcelone (6/9)

David Vuillemin (Honda MDK) a triomphé à Barcelone ce week-end. Benjamin Coisy (Honda) et Manuel Rivas (Kawasaki) accompagnés de Christophe Martin (KTM), se sont livrés une superbe passe d’armes en Open tandis que Marvin Musquin (Kawasaki-Equipe de France Motocross Espoir FFM) a eu le dernier mot sur Maxime Lesage (Honda) et Cédric Soubeyras (Yamaha MD).
L’étape catalane du SX Tour 2006, restera une fois de plus la plus enfiévrée du circuit. L’enthousiasme du public au Palau Olympico San Jordi est unique. Ici, le sport mécanique règne en maître et le Supercross déchaîne les passions.
Une fois la salle et ses 14 000 places remplies, les demi-finales donnaient le coup d’envoi de la soirée. Marvin Musquin s’imposait facilement et semblait retrouver la confiance perdue une semaine auparavant à Bercy. Dans la demi-finale suivante, Maxime Lesage (Honda Road 7), alors en tête, commettait deux fautes successives et cédait la victoire à Cédric Soubeyras.
En Open, David Vuillemin tuait rapidement le suspense pour la victoire, alors que Manuel Rivas porté par son public terminait second devant Jason Thomas (Honda).
La dernière demi-finale voyait une lointaine remontée de Nick Wey (Honda MDK) qui venait souffler la victoire dans le dernier tour à Mike Brown (Honda).
L’heure du départ de la finale 125 sonnait. C’est Cédric Soubeyras qui prenait rapidement les commandes suivi par Maxime Lesage et Marvin Musquin qui se faufilait après un départ moins réussi. Le leader du Championnat ne faisait aucun détail et s’emparait de la tête de la course dès le 3e tour. Les écarts restaient très faibles entre les trois premiers, Musquin, Soubeyras et Lesage. C’est alors que Musquin glissait de l’avant et se couchait dans un virage. Soubeyras en profitait immédiatement tout comme lesage. Musquin remit en selle rapidement revenait dans les roues de Lesage et se retrouvait second dans le tour suivant. Soubeyras avait quant à lui pris ses distances. Musquin se lançait alors dans une longue remontée suivi de Lesage. Le trafic sur la piste l’aidait quelque peu dans cette tentative. Au 9e passage, il était revenu sur Soubeyras et au 10e, il repassait en tête. Lesage menaçait alors Soubeyras. Celui-ci est très combatif, ne lâchait pas le morceau. Lesage intensifiait la pression. C’est à 4 tours de la fin qu’il parvenait à s’emparer de la seconde place. Le drapeau à damier s’abaissait sur Musquin puis Lesage et Soubeyras.
En Open, David Vuillemin se glissait à l’intérieur du 1e virage mais Christophe Martin tenait tout de même l’avantage. Côte à côte sur les premiers enchaînements Vuillemin s’imposait et s’envolait pour un cavalier seul de 20 tours. L’action se passait derrière. Martin second était alors menacé par Jason Thomas. L’Américain le déborda lors du tour suivant. Moins bien parti, Nick Wey regagnait les avants postes à une vitesse surprenante. Après cinq tours, il était revenu en seconde position suivi de son compatriote Jason Thomas, puis Manuel Rivas, Christophe Martin et Benjamin Coisy.
La cadence imprimée par Vuillemin était impressionnante sur une piste pourtant très éprouvante. Nick Wey avait compris qu’il devrait se contenter d’une place de dauphin. Dans la course pour l’ultime marche du podium le suspense demeurait entre deux pilotes, Thomas et Rivas.
Derrière eux, Benjamin Coisy retrouvait le bon rythme et dépassait Martin. Il occupait alors la 6e position. Trois tours plus tard, Brown 5e, partait à la faute, Coisy et Martin en profitaient immédiatement. On assistait alors à un regroupement entre Thomas, Rivas et Coisy qui présageait une lutte finale pour la 3e place. On sentait les pilotes puiser dans leurs dernières ressources.
L’expérience de l’Américain paya et il se plaça hors de portée de ses deux adversaires. Coisy s’accrochait mais Rivas porté par ses fans sauvait sa 4e place. Le podium ne trompait personne et témoignait du niveau de l’épreuve : 1e David Vuillemin, 2e Nick Wey, 3e Jason Thomas tous trois issus du très prestigieux Championnat Américain.
L’ultime affrontement de la soirée et certainement le plus attendu réunissait les huit meilleurs représentants des catégories 125 et Open.
Départ serré entre David Vuillemin, Jason Thomas, Benjamin Coisy et Nick Wey. Au deuxième passage, on pointait dans l’ordre : Vuillemin, Thomas, Coisy, Wey, Martin, Rivas. Soubeyras, premier 125, était 8e précédant Musquin et Degli Esposti. Deux tours plus tard, Nick Wey débordait Benjamin Coisy et prenait la 3e place. Par pour longtemps, car son empressement le conduisit à la faute et l’Américain repartit attardé oubliant toutes chance de podium.
Coisy prenait la bonne cadence et se retrouvait une bonne partie de la course au coude à coude avec Thomas. Devant Vuillemin était imperturbable. Entre temps, Musquin prenait l’avantage sur Soubeyras. Lesage parti attardé refaisait son retard et plaçait Soubeyras dans sa ligne de mire. Trois pilotes se retrouvaient alors en lutte pour la seconde place : Thomas, Coisy et Rivas. Le trafic sur la piste était intense et chacun jouait de finesse. Il restait trois tours à courir et Coisy tentait un block-pass en règle sur Thomas. Celui-ci vit l’action venir et s’en sortit habilement. Musquin, 8e terminait premier 125 précédant Lesage en 9e position qui venait à bout de Soubeyras 10e.
Vuillemin franchissait l’arrivée le point dressé devant Thomas et un superbe Coisy apprenant seulement qu’il était attendu sur le podium pour rejoindre ses deux adversaires !
Au classement du Championnat de France SX Tour et avant de se diriger dès le week-end prochain vers le Palais des Sports de Lyon puis Genève et la Finale à Grenoble, un petit point s’impose. Coisy en Open comme Musquin en 125 ont repris la main sur leur catégorie respective. En 125, Maxime Lesage sur Honda consolide sa seconde place mais reste l’adversaire le plus dangereux du leader dans la course au titre.
Aubin étant absent c’est bien Cédric Soubeyras le 3e homme du Championnat. Auteur d’une course remarquable à Bercy le dernier jour, sur sa Yamaha 125 2T il fut l’animateur de la catégorie à Barcelone. Ce résultat doit être associé au travail du Team MD dirigé par Didier Vuillemin qui voit également Matthias Bellino très en verve ce week-end remonter 7e au classement, comme le jeune Christophe Charlier réaliser une belle 5e en finale. Tous les trois arboraient un sticker aux couleurs de leur équipier blessé Thimoty Roux.
En Open, Benjamin Coisy l’officiel Honda consolide son leadership mais ce week-end il a trouvé Manuel Rivas sur Kawasaki sur sa route qui remonté désormais à la 3e place provisoire. Revenu second l’officiel KTM France, Christophe Martin réussit tout le temps ses départs, omniprésent, il se laisse rarement impressionné. Benjamin Coisy sait que ses deux dauphins sauront saisir la moindre opportunité...

Finale 125
1 Marvin Musquin Kawasaki - Bud Racing
2 Maxime Lesage - Honda - Road 7
3 Cédric Soubeyras - Yamaha MD
4 Matthias Bellino - Yamaha MD
5 Christophe Charlier - Yamaha MD
6 Loic Rombaud – Kawasaki
7 Jean Baptiste Maronne – Honda
8 Jérémy Tarroux – Yamaha
9 Frédéric Sandouly - Yamaha MD
10 Jeremy Richaud – Yamaha
11 Thomas Ramette – Suzuki
12 Rémy Ratier – Suzuki
13 Joan Cros – Kawasaki
14 Patxi Perez – Suzuki
15 Josa Antonio Lazaro - Kawasaki

Finale Open
1 David Vuillemin - Honda MDK
2 Nick Wey - Honda MDK
3 Jason Thomas – Honda
4 Manuel Rivas – Kawasaki
5 Benjamin Coisy – Honda
6 Christophe Martin – KTM
7 Mike Brown – Honda
8 Davide Degli Esposti Suzuki
9 Vincent Berthomé – KTM
10 Nicolas Delepierre – Yamaha
11 Julien Mercadier – Honda
12 Adrien Lopes – Honda
13 Hugo Santos – Yamaha
14 Adrian Garrido – Suzuki
15 Joel Lozano - Yamaha.

Super-Finale
1 David Vuillemin - Honda MDK
2 Jason Thomas – Honda
3 Benjamin Coisy – Honda
4 Manuel Rivas – Kawasaki
5 Nick Wey - Honda MDK
6 Christophe Martin – KTM
7 Mike Brown – Honda
8 Davide Degli Esposti Suzuki
9 Marvin Musquin Kawasaki - Bud Racing
10 Maxime Lesage - Honda - Road 7
11 Cédric Soubeyras – Yamaha MD
12 Matthias Bellino - Yamaha MD
13 Jean Baptiste Maronne – Honda
14 Christophe Charlier - Yamaha MD
15 Loic Rombaud - Kawasaki


Provisoire 125
1 Marvin Musquin 146 pts
2 Maxime Lesage 122
3 NicolasAubin 81
4 Cédric Soubeyras 76
5 Kounsith Vongsana 53
6 Timothy Roux 45
7 Mathias Bellino 44
8 Gautier Paulin 42
9 Jean Baptiste Marronne 41
10 Loic Rombaud 41
11 Pierre Alexandre Renet 37
12 Christophe Charlier 30
13 Jérémy Tarroux 29
14 Valentin Teillet 13
15 Stephan Demartis 13

Provisoire open
1 Benjamin Coisy 120 pts
2 Christophe Martin 82
3 Manuel Rivas 81
4 Julien Vanni 74
5 Davide Degli Esposti 66
6 Alexandre Rouis 61
7 Vincent Turpin 51
8 Adrien Lopes 37
9 Nicolas Delepierre 26
10 Julien Mercadier 31
11 Cyrille Coulon 30
12 Vincent Berthomé 22
13 Eric Sorby 13
14 Marco Maddi 10
15 Cédric Mannevy 10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mxsx.niceboard.com
Admin
Admin


Nombre de messages : 777
Age : 36
Localisation : franche comté
Date d'inscription : 27/11/2006

MessageSujet: Re: Championnat de France Supercross 2006 (sx tour résumé)   Mer 20 Déc - 13:41

7ème EPREUVE
Lyon (7/9)

L’épreuve de Lyon a encore une fois offert de belles courses dans l’ambiance enflammée du Palais des Sports qui jouait à guichets fermés samedi. Marvin Musquin (Kawasaki Bud Racing) s’impose en 125 non sans peine face à Maxime Lesage (Honda Road7) et Benjamin Coisy (Honda) l’emporte après de remarquables courses et de superbes passes d’armes avec Manuel Rivas.
La caravane du SX Tour n’en finit pas et enchaîne les rendez-vous chaque week-end. Nous quittions les pilotes dimanche dernier à Barcelone alors qu’ils sortaient tout juste du chaudron Parisien à Bercy et qu’ils retrouvaient ce week-end l’arène Lyonnaise du Palais des Sports.
Chez les jeunes loups de la catégorie 125, la lutte a une nouvelle fois opposé le leader actuel du Championnat Marvin Musquin (Kawasaki Bud Racing) à ses dauphins Maxime Lesage (Honda Road 7) et Cédric Soubeyras (Yamaha MD) auxquels Loic Rombaud (Kawasaki) s’est invité.
La Finale de la première soirée a été remportée par Lesage poursuivi par Musquin celui-ci ayant du en découdre avec Soubeyras, mais n’ayant jamais pu combler son retard sur le futur vainqueur qui à cet instant reprenait de précieux points sur le leader dans la course au titre.
En Super Finale, Lesage récoltait à nouveau lorsqu’il terminait 5e en précédant à nouveau Musquin. Il revenait ainsi à 18 points seulement de la première place du Championnat.
Le lendemain la roue tournait. La Finale fut longtemps menée par Loïc Rombaud (Kawasaki) qui fut détrôné dans les derniers tours par Marvin Musquin. Lesage distancé demeurait impuissant et se résolvait à une troisième place.
Musquin enfonçait le clou en Super-Finale. Lesage moins heureux se blessait à la cheville lors d’une chute au départ nécessitant l’intervention de la direction de course, drapeau rouge agité. Il serrait les dents et se présentait pour un nouveau départ.
Musquin réalisait une bonne performance en se classant troisième distançant son adversaire Lesage qui terminait cinquième. Celui-ci, le drapeau à damier franchit s’effondrait de douleur et de rage en voyant s’envoler des points difficilement gagnés la veille. Soubeyras le troisième de la catégorie était attendu à de meilleures dispositions sur ce format de circuit mais consolidait tout de même sa position sur la dernière marche du podium.
En Open, la lutte a opposé tout au long du week-end Benjamin Coisy et l’espagnol Manuel Rivas. L’échange fut superbe à l’occasion de chaque course. Au cumul, c’est Coisy qui réalisait le meilleur score avec 86 points devant Rivas 85 !
La Finale de vendredi était remportée par l’inattendu Christophe Martin qui accomplit un formidable cavalier seul. Benjamin Coisy partait à la faute, se retrouvait dans les profondeurs du classement et parvenait tout de même à revenir jusqu’à la troisième place. Rivas omniprésent terminait second. En Super-Finale, Coisy se ressaisissait et s’imposait devant Rivas qui ne l’a pas lâché un instant, Martin venant compléter le podium.
Samedi, Rivas à force de pression sur Coisy finit par le dépasser. Le troisième homme était l’incroyable Nicolas Delepierre (Yamaha), qui voyait enfin la fin d’un long tunnel après plusieurs années de blessures alors qu’il était un des pilotes les plus prometteurs de sa génération. Sa présence sur le podium était chargée d’émotion et le surprenait lui même.
En Super Finale, Coisy, faisait un point d’honneur à l’emporter ce qu’il accomplit avec brio. Rivas, encore lui ! terminait à quelques petites longueurs.
Si Benjamin Coisy se détache au classement provisoire du Championnat, il n’en reste pas moins menacé par Manuel Rivas qui ne lui pardonnera aucun faux pas jusqu’à la finale à Grenoble.
Avant cela tous se retrouveront le week-end prochain à Genève dans le gigantesque Palexpo pour l’avant dernière épreuve du SX Tour.

Vendredi Finale 125
1 Maxime Lesage
2 Marvin Musquin
3 Cédric Soubeyras
4 Loic Rombaud
5 Jean Baptiste Maronne
6 Mathias Bellino
7 Philippe Dupasquier
8 Thomas Ramette
9 Christophe Charlier
10 Jérémy Richaud
11 Jérome Gabette
12 Frédéric Sandouly
13 Romain Jacquiot
14 Kevin Llamas

Vendredi Finale Open
1 Christophe Martin
2 Manuel Rivas
3 Benjamin Coisy
4 Marc Ristori
5 Nicolas Delepierre
6 Julien Bill
7 Adrien Lopes
8 Frédéric Vialle
9 Bastien Huc
10 Julien Mercadier
11 Yannick Buffard
12 Florent Rodriguez
13 Olivier De Clerq
14 Cédric Lucas
15 Arsène Torrès.

Vendredi Super-Finale
1 Benjamin Coisy (Honda)
2 Manuel Rivas
3 Christophe Martin
4 Nicolas Delepierre
5 Maxime Lesage
6 Marvin Musquin
7 Cédric Soubeyras
8 Loic Rombaud
9 Jean Baptiste Maronne
10 Mathias Bellino
11 Julien Bill
12 Marc Ristori
13 Philippe Dupasquier
14 Adrien Lopes.


Samedi Finale 125
1 Marvin Musquin
2 Loic Rombaud
3 Maxime Lesage
4 Cédric Soubeyras
5 Jean Baptiste Maronne
6 Mathias Bellino
7 Philippe Dupasquier
8 Christophe Charlier
9 Rémy Ratier
10 Frédéric Sandouly
11 Guillaume Darriet
12 Alexandre Alves
13 Jérémy Richaud
14 Kevin Llamas
15 Thomas Ramette

Samedi Finale Open
1 Benjamin Coisy
2 Manuel Rivas
3 Nicolas Delepierre
4 Marc Ristori
5 Nicolas Delepierre
6 Julien Bill
7 Adrien Lopes
8 Frédéric Vialle
9 Bastien Huc
10 Julien Mercadier
11 Yannick Buffard
12 Florent Rodriguez
13 Olivier De Clerq
14 Cédric Lucas
15 Arsène Torrès

Samedi Super-Finale
1 Benjamin Coisy
2 Manuel Rivas
3 Marvin Musquin
4 Maxime Lesage
5 Christophe Martin
6 Cédric Soubeyras
7 Julien Mercadier
8 Jean Baptiste Maronne
9 Mathias Bellino
10 Loic Rombaud
11 Nicolas Delepierre
12 Philippe Dupasquier
13 Adrien Lopes
14 Marc Ristori


Championnat provisoire 125
1 Marvin Musquin 217 pts
2 Maxime Lesage 187
3 Cédric Soubeyras 124
4 Loic Rombaud 87
5 Nicolas Aubin 81
6 Jean Baptiste Marronne 78
7 Mathias Bellino 77
8 Kounsith Vongsana 66
9 Timothy Roux 45
10 Christophe Charlier 42

Championnat provisoire Open
1 Benjamin Coisy 206 pts
2 Manuel Rivas 166
3 Christophe Martin 147
4 Nicolas Delepierre 81
5 Julien Vanni 74
6 Davide Degli Esposti 66
7 Adrien Lopes 61
8 Alexandre Rouis 61
9 Julien Mercadier 57
10 Vincent Turpin 51
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mxsx.niceboard.com
Admin
Admin


Nombre de messages : 777
Age : 36
Localisation : franche comté
Date d'inscription : 27/11/2006

MessageSujet: Re: Championnat de France Supercross 2006 (sx tour résumé)   Mer 20 Déc - 13:48

8ème EPREUVE
Genève (8/9)

21e édition du Supercross de Genève et pas une ride. L’ambiance fut exceptionnelle notamment samedi. Marvin Musquin (Kawasaki Bud Racing-Equipe de France Motocross Espoir FFM) s’impose vendredi en 125 et termine second samedi. Il consolide son avance au Championnat et peut entrevoir son premier titre majeur se dessiner. Maxime Lesage (Honda) contraint à l’abandon samedi perd ses chances pour la couronne. Manuel Rivas (Kawasaki) et Benjamin Coisy (KTM) époustouflants vendredi en Finale et Super finale sortent par la petite porte samedi après avoir chuté pour l’un et blessé pour l’autre. Christophe Martin (KTM) saisit sa chance et se replace dans la course à une semaine de la Finale.
Très belle affiche offerte par le promoteur Genevois DPO, pour le rendez-vous Suisse du SX Tour avec des ‘wild cards’ de marque : Champion du Monde et King of Bercy 2006 : la jeune star Française Christophe Pourcel (Kawasaki) accompagné d’une forte délégation américaine composée de Mike Brown, Brock Sellards, Justin Buckelew, Danny Smith, Branden Jesseman, Sean Hackley, Justin Brayton... tous allaient en découdre sur une superbe piste tracée par Jean-Luc Fouchet, maître en la matière. Celle-ci retenait une attention particulière auprès des spécialistes et des pilotes les plus capés par sa technicité et ses enchaînements d’obstacles pour lesquels il fallait jouer d’adresse et de finesse sur ce très long développement.
Le programme débutait par les très formelles demi-finales, que le premier grand rebondissement du week-end n’allait pas tarder à survenir.
Après une passe d’armes très captivante Branden Jesseman (Yamaha Motoworld) l’emportait sur Cédric Soubeyras (Yamaha) et Maxime Lesage (Honda-Road 7) dans le premier débat.
Dans la course suivante, le local de l’étape et très populaire Philippe Dupasquier (KTM) prenait tout le monde de vitesse et s’offrait quelques tours en tête avant que Marvin Musquin (Kawasaki Bud Racing-Equipe de France Motocross Espoir FFM) ne vienne le déloger, imité ensuite par Christophe Pourcel (Kawasaki Freeman). Mais lors d’une contre attaque du pilote helvète, Pourcel accrochait sa roue arrière et se retrouvait au sol. Il repartait rapidement pour finalement terminer second derrière Musquin et devant l’Américain Michael Lapaglia (Yamaha Motoworld).
Les demi-finales de la catégorie Open enchaînaient. Benjamin Coisy (Honda), s(imposait devant Danny Smith (Yamaha) et Justin Buckelew (Yamaha) alors que Pascal Leuret (Honda) devait en passer par les repêchages après une impressionnante sortie de piste qui le laissait un peu sonné.
C’est Manuel Rivas (Kawasaki) qui l’emportait devant Mike Brown (Honda) et le Suisse Marc Ristori (Honda) dans la dernière demi. Pendant ce temps, Christophe Pourcel avait du se rendre au service médical pour une douleur à la main droite suite à sa chute. Ce fut sans appel, une radiographie effectuée sur place décelait une fracture avec déplacement du métacarpe à l’embase du pouce. Calme comme à son habitude, accroché à son portable, le regard fixé sur ses radios, il interrogeait à distance le Dr. Dufour à Aix en Provence. Le Champion du Monde allait être opéré avant la fin du week-end avant de regagner son nouveau camp de base à Corona en Califormie.
A 20h30 le programme reprenait son cours après que le paddock ait digéré le forfait du grand favori du week-end. Un Champion du Monde Français en remplaçait un autre, Sébastien Loeb, en voisin, juché sur un Polaris grimpait sur le saut central de l’arène surchauffée du Palexpo pour donner le véritable le coup d’envoi de la soirée... Ovation du public.
Moteur... La finale 125 était emmenée dès le premier virage par Sean Hackley que Marvin Musquin allait dépasser immédiatement, les deux hommes suivis de Philippe Dupasquier, Cédric Soubeyras, Maxime Lesage et Michael Lapaglia. Le rythme était très soutenu. Dupasquier et Hackley allaient devoir s’incliner progressivement.
Au troisième tour, Soubeyras passait à l’offensive et accédait à la troisième place puis dans son envolée, à la deuxième. Musquin effectuait une course en tête parfaite et très maîtrisée. C’était alors au tour de Lesage de sonner la charge, lui-même menacé par le duo Américain Jesseman & Lapaglia. Il revenait sur Soubeyras et le dépassait. Ce dernier fut surpris d’être rejoint si vite par Jesseman qui s’empara de la troisième place en fin de course.
En Open, on assista à un début de course extraordinaire de Mike Brown parti en tête, talonné par deux chasseurs, Benjamin Coisy et Manuel Rivas. Les trois pilotes se retrouvaient rapidement au coude à coude. Ils se livraient à une superbe bagarre dans le plus grand fair play survolant la course et les obstacles en inversant à tour de rôle leurs positions durant les cinq premiers tours.
Rivas parvint à faire la différence et se détacher. Coisy pu déborder Brown et accrocher la seconde place. Derrière ce trio, Brock Sellards (Honda), Marc Ristori et Christophe Martin bataillaient dur. Revenu de très loin, Leuret effectuait une remontée impressionnante. Il pointait désormais 5e au 8e passage.
Les espoirs du public genevois s’écroulaient lorsque Ristori, pourtant très en verve, partait à la faute. Rivas seul en tête contrôlait. Coisy tenait le rythme et Brown devait contenir le retour de ses poursuivants Sellards, Leuret et Martin. Sellards pu finalement résister aux assauts de Leuret. Au baisser du drapeau à damier, Rivas remportait une magnifique victoire sur une des plus grandes scènes du Supercross International devant Coisy et Brown.
Le choc attendu de la Super-Finale et réunissant les huit meilleurs pilotes des deux catégories eu un parfum de revanche de la finale Open. Coisy s’envolait en tête de la meute suivi par Brown, Leuret, Sellards, Musquin et Martin. Coisy faisait le forcing pour prendre ses distances. Rivas était moins bien parti et pointait seulement 8e. L’Ibère allait alors s’engager dans une remontée vers un podium quasi inespéré.
L’ordre du trio leader semblait se figer. Sellards espérait revenir sur Brown pour une hypothétique 3e place. Nous étions au 6e tour et Rivas avait grappillé deux places. Une course dans la course se tenait un peu plus loin entre Musquin, Lesage et Soubeyras pour la position honorifique de 1e pilote 125. Musquin était détrôné à cet instant par Lesage. Le tour suivant Rivas était passé 5e et se rapprochait dangereusement de Sellards. Il n’en fit qu’une bouchée. Le voici 4e aux portes du podium mais face à Brown, fidèle à sa réputation, décidé à ne rien lâcher.
Rivas jouait de finesse et restait le seul à accomplir un enchaînement de trois bosses successives qu’il franchissait d’un coup d’un seul. Brown impuissant lâchait la troisième place au 8e tour à Rivas. Coisy contrôlait en tête, Leuret alors second était hors de portée. Rivas maintenait la cadence. Plus qu’un seul tour la course était jouée. Coisy s’imposait magistralement devant Leuret et Rivas.
Samedi dès les demi finales nous assistions au réveil des pilotes américains. Jesseman s’imposait devant Lesage et Musquin et Lapaglia l’emportait devant Soubeyras et Rombaut.
En Open, nous retrouvions dans l’ordre le trio Coisy, Rivas et Leuret puis Brown précédant son compatriote Buckelew et l’étonnant Nicolas Delepierre.
En Finale 125, Hugo Dagot réalisait le holeshot mais aussitôt il était dépassé par un Maxime Lesage enfin auteur d’un bon départ. Suivaient Jesseman, Dupasquier, Soubeyras et Musquin. Lesage tenait son destin entre les mains et sortait la grosse attaque. Il creusait aussitôt l’écart. Jesseman pointait second devant Dupasquier qui honorait de la meilleure manière ses adieux au public Genevois et au Supercross. Soubeyras était 5e précédant Lapaglia, Musquin et Rombaut.
Lapaglia passait à l’offensive et en trois tours, il revenait sur les talons de Dupasquier mais chutait deux tours plus tard. Dupasquier n’eut pas le temps de respirer que voici le duo Soubeyras et Musquin dans ses roues. Au 11e tour Dupasquier lâchait prise et les deux jeunes loups le débordaient. Lesage était chassé par Jesseman mais tenait le bon bout lorsque le coup du sort s’abattait sur lui : moteur bloqué. Jesseman n’en demandait pas tant et l’emportait devant Musquin et Soubeyras.
En Open, la course se joua en grande partie dès le premier tour. Brown était aux commandes suivi de Sellards, Coisy et Leuret. A la réception du grand saut central Leuret et Coisy se retrouvaient côte à côte. Un dépassement en règle à l’intérieur par Leuret mais Coisy déséquilibré glissait et chutait, le peloton passait et Coisy arrêtait sa course à cet instant.
Aussitôt l’intérêt se portait sur Rivas son rival direct au Championnat pour le titre SX Tour. Dans le feu de l’action, Rivas sans même tomber effectuait une mauvaise réception et ressentait une vive douleur au dos. Il tenta de reprendre le rythme mais en vain il jeta l’éponge.
On retrouvait Sellards aux avants postes, suivi de Brown et Leuret. Deux tours plus tard, Leuret prenait les commandes de la finale précédant Sellards, Brown et Ristori. A cet instant les 14 800 spectateurs et supporters de Ristori se mirent à y croire et se soulevèrent pour encourager leur favori. Ristori se sentait pousser des ailes il restait seulement un tour lorsque Ristori fondait sur Brown. Sellards alors second commettait une erreur et chutait. Ristori se retrouvait 3e et dans les dernières longueurs dépassa Brown pour terminer à une extraordinaire seconde place derrière Leuret. Le gigantesque Palexpo tremblait !
Restait l’ultime course du week-end avec la Super-Finale mais avec trois absents de marque : Lesage, Coisy et Rivas. Brown partit une nouvelle fois en tête précédant Ristori, Sellards, Martin, Degli Esposti, Leuret et Soubeyras 1e 125. Musquin pointait bon dernier.
Les positions du trio de tête semblaient se stabiliser rapidement. Derrière, Leuret passait à l’offensive et débordait Martin juste avant de chuter et de recevoir un choc violent à la cuisse. S’en était fini ! Jesseman distancé en début de course revenait de nulle part pour pointer 6e au 7e tour, il finit par déloger Soubeyras et lui ravir la 5e place. Dans sa difficile remontée Musquin parvenait à gravir dans le classement mais pas mieux que 8e. Les tribunes n’avaient d’yeux et de voix que pour leur héros Genevois Marc Ristori à chacun de ses tours. L’arrivée était proche Ristori croyait encore à une victoire possible lorsqu’il se rapprochait de Brown mais l’Américain ne s’y fit pas prendre et franchit la ligne en vainqueur.
Par la même, il était symboliquement couronné King of Geneva tout comme Branden Jesseman Prince of Geneva en 125 au classement cumulé des deux soirées. Un point s’impose sur le classement avant la finale du SX Tour Championnat de France 2006 qui se tiendra vendredi et samedi prochains au Palais des Sports de Grenoble. Aucun des deux titres n’est attribué même si Marvin Musquin possède une avance confortable sur Maxime Lesage grand perdant samedi à Genève.
En Open tout est relancé pour la seconde place qu’occupe Manuel Rivas sérieusement menacé suite à son abandon Genevois par le métronome Christophe Martin à seulement 5 points. Coisy s’il demeure le leader n’est pas encore assuré d’un 4e titre SX Tour consécutif faute d’une avance suffisante. Grenoble nous réserve des courses à suspense.

Vendredi Finale 125
1 Marvin Musquin
2 Maxime Lesage
3 Branden Jesseman
4 Cédric Soubeyras
5 Michael Lapaglia
6 Jean Baptiste Maronne
7 Loic Rombaut
8 Mathias Bellino
9 Christophe Charlier
10 Philippe Dupasquier
11 Jérémy Richaud
12 Thomas Ramette
13 Guillaume Darriet
14 Sean Hackley
15 Justin Brayton

Vendredi Finale Open
1 Manuel Rivas
2 Benjamin Coisy
3 Brock Sellards
4 Mike Brown
5 Pascal Leuret
6 Christophe Martin
7 Justin Buckelew
8 Davide Degli Esposti
9 Marc Ristori
10 Julien Mercadier
11 Adrian Garrido
12 Adrien Lopes
13 Nicolas Delepierre
14 Frédéric Vialle
15 Hugo Santos

Vendredi Super-Finale
1 Benjamin Coisy
2 Pascal Leuret
3 Manuel Rivas
4 Christophe Martin
5 Mike Brown
6 Brock Sellards
7 Justin Buckelew
8 Davide Degli Esposti
9 Maxime Lesage
10 Branden Jesseman
11 Marvin Musquin
12 Cédric Soubeyras
13 Marc Ristori
14 Loic Rombaud
15 Christophe Charlier


Samedi Finale 125
1 Branden Jesseman
2 Marvin Musquin
3 Cédric Soubeyras
4 Philippe Dupasquier
5 Loic Rombaut
6 Mathias Bellino
7 Jean Baptiste Maronne
8 Christophe Charlier
9 Joan Cros Cortes
10 Hugo Dagot
11 Jérome Gabette
12 Kevin Llamas
13 Romain Jacquiot
14 Maxime Lesage
15 Michael Lapaglia
16 Guillaume Darriet

Samedi Finale Open
1 Pascal Leuret
2 Marc Ristori
3 Mike Brown
4 Brock Sellards
5 Davide Degli Esposti
6 Christophe Martin
7 Nicolas Delepierre
8 Julien Bill
9 Justin Buckelew
10 Hugo Santos
11 Adrien Lopes
12 Julien Mercadier
13 Adrian Garido
14 Frédéric Vialle
15 Manuel Rivas
16 Benjamin Coisy

Samedi Super-Finale
1 Mike Brown
2 Marc Ristori
3 Brock Sellards
4 Christophe Martin
5 Brenden Jesseman
6 Cédric Soubeyras
7 Mathias Bellino
8 Marvin Musquin
9 Loic Rombaut
10 Hugo Santos
11 Jean Baptiste Maronne
12 Christophe Charlier
13 Davide Degli Esposti
14 Nicolas Delepierre
15 Julien Bill.


Championnat provisoire 125
1 Marvin Musquin 287 pts
2 Maxime Lesage 220
3 Cédric Soubeyras 184
4 Loic Rombaud 127
5 Mathias Bellino 115
6 Jean Baptiste Marronne 111
7 Nicolas Aubin 81
8 Christophe Charlier 72
9 Kounsith Vongsana 66
10 Philippe Dupasquier 51
11 Timothy Roux 45

Championnat provisoire Open
1 Benjamin Coisy 254 pts
2 Manuel Rivas 211
3 Christophe Martin 206
4 Davide Degli Esposti 110
5 Marc Ristori 92
6 Nicolas Delepierre 103
7 Adrien Lopes 61
8 Julien Mercadier 76
9 Julien Vanni 74
10 Pascal Leuret 65
11 Alexandre Rouis 61
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mxsx.niceboard.com
Admin
Admin


Nombre de messages : 777
Age : 36
Localisation : franche comté
Date d'inscription : 27/11/2006

MessageSujet: Re: Championnat de France Supercross 2006 (sx tour résumé)   Mer 20 Déc - 13:55

9ème EPREUVE
Grenoble (9/9)

20e anniversaire du Championnat Supercross en France, 10e anniversaire pour le Supercross de Grenoble, la Finale du SX TOUR - Championnat de France a maintenu tout son suspense jusqu’au terme du week-end pour décerner le titre SX TOUR en Open pour Benjamin Coisy (Honda), sa quatrième couronne consécutive après trois en 125, et le premier titre majeur pour Marvin Musquin (Kawasaki-Equipe de France Motocross Espoir FFM) en 125.
L’homme fort du week-end demeure Christophe Martin (KTM) qui a accompli un parcours remarquable. Il gagne vendredi et termine second samedi. Troisième du classement provisoire avant la Finale Grenobloise, il repart Vice-Champion Open.
La soirée inaugurale voyait les demi-finales respectivement remportées par Marvin Musquin suivi de Mathias Bellino (Yamha-MD) et Jérémy Tarroux (Yamaha) puis Maxime Lesage (Honda) précédant Loïc Rombaut (Kawasaki) et Jean Baptiste Marrone (Honda).
En Open Benjamin Coisy s’imposait devant Christophe Martin et Nicolas Delepierre puis Manuel Rivas devant Pascal Leuret et Rodrig Thain.
Le départ de la Finale 125 était donné et Musquin sortait le premier de la grille poursuivi par Rombaut, Lesage, Maronne et Cédric Soubeyras. Musquin creusait l’écart immédiatement sur Rombaut, Lesage débordait Maronne tout comme Soubeyras. A partir du 7e tour, plusieurs événements allaient survenir avec une erreur commise par Rombaut qui profitait à Lesage désormais second. Puis c’est Musquin qui accrochait un pilote attardé et chutait. Il repartait mais Lesage, Rombaut et Soubeyras étaient passés. Nous étions au 11e tour et ce fut Soubeyras qui chutait à son tour et laissait passer Musquin. La fin de course était proche, Lesage maîtrisait les opérations devant Rombaut et Musquin. Les trois hommes montaient sur le podium dans cet ordre.
En Open, c’est Rodrig Thain qui virait en tête au premier virage mais Coisy le débordait aussitôt, suivi de Rivas, Martin et Leuret. Au 4e passage, Coisy n’était plus là ! Thain pointait en tête devant Martin, Rivas, Leuret et Berthomé. Le leader du Championnat repartait finalement, mais bon dernier ! Son challenge fut alors de revenir jusqu’à la 7e place pour accéder à une place qualificative en Super-Finale...la partie n’était pas gagnée.
Devant, le rythme était mené à un train d’enfer par le trio Thain, Martin et Rivas. Martin très à l’aise prenait alors le commandement de la course. Une lutte s’engageait entre Thain et Rivas pour la seconde place. Martin avait pris un peu ses distances mais le trafic sur la piste et les dépassements replaçaient alors les trois leaders roues dans roues. Rivas plaçait son attaque dans la section des whoops et débordait Thain.
Martin, décidément le plus rapide reprenait le large. 11e tour, Coisy était revenu 8e. Rivas tentait de revenir sur Martin mais rien à faire l’officiel KTM survolait la course. Les positions se stabilisaient ainsi et Coisy parvenait in-extremis à s’imposer sur Berthomé pour décrocher la 7e place et son ticket pour la Super Finale.
Cette Super-Finale se mettait en place derrière la grille de départ mais Benjamin Coisy devait se résigner à une place en 2e ligne.
Ce fut une nouvelle fois Thain qui s’extrayait le premier de la meute, Martin et Leuret lui collaient à la roue suivis par Rombaut et Soubeyras. Coisy était 10e et Rivas très attardé, 13e. Dans le tour suivant Martin était passé en tête et prenait aussitôt le large. L’homme de ce début de course qui accomplit un retour remarquable fut Nicolas Delepierre. Pointé 6e au départ il revenait sur le trio de tête à une cadence impressionnante.
Nous étions au 7e tour, Leuret voyait la menace poindre et accélérait de rythme, il doublait Thain pour venir occuper la seconde position. Delepierre fondait sur Thain et tentait un bloc-pass en règle dans le virage en épingle après la section des whoops mais il fut pris à son propre piège et glissait. C’est alors que, noyé dans le trafic, Coisy émergeait du peloton pour pointer 7e. Les choses s’accéléraient. Un tour plus tard il était cinquième. Thain commettait une faute et perdait plusieurs places. Martin imperturbable en tête Contrôlait et Leuret était second. Coisy impressionnait, trois tours plus tard il était 3e. Il semblait passer l’overdrive et revenait comme un boulet sur Leuret. 15e tour, la jonction était faite et Coisy débordait Leuret dans les whoops pour le dépasser dans le virage qui suivait, imparable, il était second. Plus que 2 tours, Martin était hors de portée et filait vers sa seconde victoire de la soirée, Coisy terminait 2e et Leuret 3e. Le 1e pilote 125 était Cédric Soubeyras à une encourageante 5e place précédant Musquin.

Vendredi Finale 125
1 Maxime Lesage
2 Loic Rombaut
3 Marvin Musquin
4 Cédric Soubeyras
5 Mathias Bellino
6 Jérémy Tarroux
7 Jean Baptiste Maronne
8 Juan Cros
9 Romain Jacquiot
10 Christophe Charlier
11 Hugo Dagot
12 Jérémy Richaud
13 Joan Marillet
14 Frédéric Sandouly
15 Marco Maddi.

Vendredi Finale Open
1 Christophe Martin
2 Manuel Rivas
3 Rodrig Thain
4 Pascal Leuret
5 Davide Degli Esposti
6 Nicolas Delepierre
7 Benjamin Coisy
8 Vincent Berthomé
9 Adrien Lopes
10 Marko Kovalainen
11 Hugo Santos
12 Julien Mercadier
13 Vincent Turpin
14 Florent Rodriguez
15 Frédéric Vialle.

Vendredi Super-Finale
1 Christophe Martin
2 Benjamin Coisy
3 Pascal Leuret
4 Davide Degli Esposti
5 Cédric Soubeyras
6 Marvin Musquin
7 Loic Rombaut
8 Rodrig Thain
9 Manuel Rivas
10 Jean Baptiste Maronne
11 Jérémy Tarroux
12 Nicolas Delepierre
13 Mathias Bellino
14 Maxime Lesage.


Samedi Finale 125
1 Marvin Musquin
2 Maxime Lesage
3 Loic Rombaut
4 Cédric Soubeyras
5 Mathias Bellino
6 Jean Baptiste Maronne
7 Jérémy Tarroux
8 Christophe Charlier
9 Juan Cros
9 Joan Marillet
10 Marco Maddi
11 Thomas Ramette
12 Frédéric Sandouly
13 Jérémy Richaud
14 Rémy Ratier
15 Joan Cros

Samedi Finale Open
1 Benjamin Coisy
2 Pascal Leuret
3 Christophe Martin
4 Nicolas Delepierre
5 Davide Degli Esposti
6 Manuel Rivas
7 Vincent Berthomé
8 Marko Kovalainen
9 Vincent Turpin
10 Adrien Lopes
11 Hugo Santos
12 Frédéric Vialle
13 Julien Mercadier
14 Bastien Huc
15 Rodrig Thain

Samedi Super-Finale
1 Benjamin Coisy
2 Christophe Martin
3 Manuel Rivas
4 Marvin Musquin
5 Pascal Leuret
6 Maxime Lesage
7 Davide Degli Esposti
8 Cédric Soubeyras
9 Loic Rombaut
10 Jean Baptiste Maronne
11 Mathias Bellino
12 Jérémy Tarroux
13 Vincent Berthomé
14 Nicolas Delepierre.


Classement final championnat 125
1 Marvin Musquin 351 pts
2 Maxime Lesage 279
3 Cédric Soubeyras 226
4 Loic Rombaud 178
5 Mathias Bellino 145
6 Jean Baptiste Marronne 142
7 Christophe Charlier 86
8 Nicolas Aubin 81
9 Kounsith Vongsana 66
10 Jérémy Tarroux 54
11 Philippe Dupasquier 51
12 Timothy Roux 45

Classement final championnat open
1 Benjamin Coisy 335 pts
2 Manuel Rivas 267
3 Christophe Martin 292
4 Davide Degli Esposti 155
5 Nicolas Delepierre 135
6 Pascal Leuret 125
7 Marc Ristori 92
8 Adrien Lopes 91
9 Julien Mercadier 84
10 Julien Vanni 74
11 Alexandre Rouis 61
12 Vincent Turpin 61


source des textes et des résultats : http://www.ffmoto.org/ffm.php?page=040102&categoryId=CFMX
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mxsx.niceboard.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Championnat de France Supercross 2006 (sx tour résumé)   Aujourd'hui à 1:08

Revenir en haut Aller en bas
 
Championnat de France Supercross 2006 (sx tour résumé)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» FFPC GN carpe en Aquitaine
» support compteur Sportster 1200 S
» 29 mars Championnat régional de duathlon à Dun sur Auron
» Championnats du Monde Allègre 2006
» Championnat du monde 2007

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
mx-sx le forum :: Les résultats :: Les résultats des championnats de france-
Sauter vers: